Dans un monde à grande vitesse dans lequel il est facile de se laisser « endormir » par le quotidien, rêver est parfois vu comme un aveu de faiblesse. Pour beaucoup, rêver n’est qu’une échappatoire, une utopie qui nous détourne d’un chemin dicté par ce que la société veut que nous devenions. Et si nous prenions le temps d’écouter nos rêves, de mettre sur « pause » le tumulte de notre vie de tous les jours pour nous demander, au fond, ce que nous voulons nous-même?

L’origine du projet

Inspiré par Candy Chang, ce projet a été reproduit sous différentes formes plus de 1000 fois à travers le monde depuis 2005.

 

Une première en Suisse Romande

Nous désirons que l’été 2016 voie naître le premier mur “Before I Die” de Suisse Romande, chez nous à Lausanne! Nous fabriquons un mur “tableau noir” inspiré des modèles existants à travers le monde que nous disposerons sur une place publique largement fréquentée – nous vous révélerons l’emplacement exact bientôt!

Les mots “Avant de mourir, je veux …” seront peints sur l’entier de sa surface permettant à toute personne passant par là de prendre une craie, s’interroger et partager publiquement ses rêves.

Notre équipe surveillera fréquemment le mur. Bénéficiant de talents créatifs et compétents dans les domaines des médias et de la communication, nous l’immortaliserons et assurerons sa visibilité au moyen de photos, vidéos, interviews et articles reflétant les rêves exprimés ainsi que leurs créateurs – les passants.

Un mur qui fait sens

En posant une réelle question de fond aux passants, nous désirons contribuer à l’image positive de notre région en montrant à la francophonie et au monde une ville ouverte, créative et qui s’engage pour le mieux-vivre ensemble. Nous espérons qu’il inspirera plus d’une personne à faire de ses rêves un projet, et de ce projet une priorité.

Écrire un rêve publiquement est déjà un premier pas vers sa concrétisation.

Camille, Raphaël, Hugo

Nous soutenir

Nous sommes actuellement dans la phase de financement du projet. Notre budget, très raisonnable, permet de couvrir les frais de construction du mur ainsi que l’achat de matériel, le transport ainsi qu’une campagne de visibilité ciblée sur les réseaux sociaux. Ces frais seront entièrement auto-financés par une campagne participative (“crowdfunding”) sur la plateforme Suisse WeMakeIt.

Plus d’infos

Pour aller plus loin nous vous proposons de découvrir le projet sur notre page de présentation ou via notre bref dossier de presse. Et puis, dites-nous boujour à [email protected] et discutons!

Alors, serez-vous des nôtres au mois de juin à Lausanne ?